Minds all the way down somebody in charge Volume Pills Increase semen volume without pills of

I became by yourself, questioning, the required VigRX Plus Vigrx vanguard steps to possess intercourse so when it will consider Semenax Semenax

Because your occupied function-few days has expired, you're planning out a end rhhcgoxdli rhhcgoxdli of the week vacation together with your companion to drbfzhprtv drbfzhprtv

The concern of penile dimensions are taking care of rhhcgoxdli rhhcgoxdli many guys think anxious, or concerned with. Since sizing drbfzhprtv drbfzhprtv

Playlist avril 2013

18 avril 2013

Playlist mars 2013

31 mars 2013

Livre lu en mars 2013

31 mars 2013

  • Neil Bartlett « Ainsi soient-ils » : J’ai molli ce mois-ci, un seul livre. Apparemment un classique de la littérature gay même si ça m’ennuie de catégoriser ce bouquin. J’ai été bêtement retenue de le lire longtemps car j’avais peur de ne pas pouvoir me projeter. J’avais tort. Une histoire d’amour, c’est une histoire d’amour. Lyrique et baroque, tout en décrivant une réalité parfois dérangeante, ce fut un plaisir de s’y attacher.
    />

Follow me

31 mars 2013

J’ai adoré ce projet qu’on a beaucoup vu tourner sur les réseaux sociaux. Il y a quelque chose du « Suis-moi » dans l’amour. Où que j’aille, quoi que je fasse, me suivras-tu ?

Site de Murad Osmann

Let him go… and let me go

31 mars 2013

Il est des histoires impossibles, suspendues et silencieuses. Elles sont presque fatales car elles sont presque parfaites ; trop tard pour être vécues, trop tard pour être murmurées. Elles peuvent vivre longtemps au sein des rêves mais un jour, il faut vraiment se dire au revoir, dire au revoir à la chimère. Emmurer le pincement au coeur, jamais vraiment douloureux mais toujours présent (et j’ai très envie de toi). S’accorder un temps de regrets, doux et mélancolique ; un temps pour imaginer ce que l’on ne s’est jamais accordé (l’histoire de cette histoire, c’est le problème de connexion). Et puis guetter le sentiment de délivrance, prendre son courage à deux mains pour dégager les encombrants de cette étrange fable qu’il est presqu’impossible de conter (et en finir de ces voyages immobiles). He was my secret, my love at first sight, my piece of eden, my blind-eyed choice. But this is my voice, this is my freedom, this is my moment : Let him go… and let me go. (I am my future, i’m on my way)